«Vivre avec une maladie chronique»

Une modification constitutionnelle ouvre la voie à une application prometteuse du diagnostic préimplantatoire

23.03.2015

Le Conseil fédéral et le Parlement souhaitent autoriser dans un cadre bien précis les analyses génétiques d'embryons humains conçus par fécondation in vitro. Ce projet permettra aux couples porteurs d'une maladie génétique grave d'avoir des enfants qui ne sont pas touchés par cette maladie. Par ailleurs, les couples qui n'arrivent pas à avoir d'enfant par voie naturelle auront plus de chances de voir leur désir d'enfant satisfait.

https://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=56637