«Vivre avec une maladie chronique»

Une nouvelle fois oui à la procréation médicalement assistée moderne

18.05.2016

Votation populaire du 5 juin 2016

Chères intéressées, chers intéressés,

Le 5 juin 2016, nous nous prononcerons sur la révision de la loi relative à la procréation médicalement assistée, adoptée par le Parlement en décembre 2014. Cette votation fait suite au référendum lancé par diverses organisations. Et ce, après que le peuple s’était déjà prononcé, le 14 juin dernier, en faveur de l’amendement constitutionnel relatif à la procréation médicalement assistée, qui pose les bases de la révision de la loi prévue.

La décision d'avoir recours ou non au diagnostic préimplantatoire (DPI) reste personnelle. Mais nous nous engageons pour que les personnes touchées par la mucoviscidose puissent dorénavant choisir d'y avoir recours.

Sans la modification de cette loi, les couples concernés par la mucoviscidose et souhaitant recourir à un tel DPI continueraient à être forcés de le faire illégalement à l’étranger, avec des coûts supplémentaires énormes et un risque accru pour leur santé.

La révision de la loi entend faire progresser, tout en suivant une ligne modérée, le développement de la procréation médicalement assistée en Suisse. Elle répond aux besoins des couples concernés, ayant un désir d’enfant inassouvi ou dont l’enfant est exposé à un risque de maladie connu, tout en satisfaisant à l’exigence de régulariser une procréation médicalement assistée prudente et responsable.

C’est pourquoi, la CFCH recommande de dire oui à une procréation médicalement assistée moderne le 5 juin 2016.

fortpflanzungsmedizin-ja.ch/fr/

Votre CFCH