«Vivre avec une maladie chronique»

Nouvel assistant social au service de Mucopédiatrie – Service social du CHUV

01.10.2016

Madame Sanchez s'est retiré et Monsieur Pieri a commencé au CHUV comme nouvel assitant social.

Nouvel assistant social

Je m’appelle Gilbert Pieri et suis né le 12 mai 1961 à Marseille en France. Après avoir fait ma scolarité en Suisse, j’ai fait un apprentissage de commerce comme agent de voyages. Métier que je n’ai finalement que peu pratiqué durant ma carrière professionnelle.

Après avoir exercé différents emplois pendant plusieurs années, j’ai été admis à l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques de Lausanne en 1992.  J’ai commencé une double formation d’assistant social et d’animateur socio-culturel en cours d’emploi que j’ai terminé en 1995 au sein de structures sociales et d’accueil de migrants. J’ai travaillé un peu plus de 7 ans dans le domaine de l’asile et de la migration.

J’ai poursuivi ma carrière en travaillant 13 ans comme assistant social auprès du Centre Social Régional de l’Ouest Lausannois à Renens où j’ai accompagné de nombreuses personnes en situation de grande précarité tant matérielle que psychologique.

Enfin, je viens de passer un peu plus de 6 ans au Centre Médico-Social de Cully-Lavaux où mon rôle d’assistant social  était d’accompagner des personnes atteintes dans leur santé parfois gravement dans toutes leurs démarches sociales, administratives, financières et de loisirs.

Je viens d’effectuer un peu plus de 25 ans de travail social en privilégiant la qualité d’écoute, l’exigence professionnelle et l’accompagnement psycho-social des personnes les plus fragiles. Ces 25 ans ont aussi été marqués par une formation continue et soutenue tant dans le travail social, la migration, la maladie, le handicap que la gestion des deuils.

Confronté au monde de l’altérité et de l’exclusion, je suis devenu un militant du monde associatif et fais partie de plusieurs comités d’associations et de conseils de fondations. J’aime construire des liens et des passerelles afin de trouver des perspectives et des solutions pour que le monde soit plus inclusif et moins discriminatoire.

J’ai été engagé au service social de mucopédiatrie à 30 % depuis le 1er octobre 2016 et travaillerais également à 50 % comme assistant social à l’Hôpital de l’Enfance de Lausanne.

Papa d’un jeune adulte en situation de handicap chronique, j’ai acquis certaines compétences dans cette parentalité. Désireux de comprendre comment les parents pouvaient parfois survivre à l’annonce d’un diagnostic de leur enfant, j’ai également fait plusieurs recherches et interventions auprès de centres de formations en travail social et d’associations professionnelles.

L’objet de mes recherches était  : « la personne en situation de handicap, sa famille, les professionnels où les regards croisés polémiques sur les corps de chacun” et  « la résilience des parents d’enfants en situation de handicap ». Sensible à la mise en place des meilleures prises en charges  thérapeutiques par les  professionnels de la santé et des soins, je le suis aussi à l’égard des parents et de leurs parcours de vie ayant été concerné par ce domaine.

C’est pour eux que je désire m’engager ces prochaines années car vivre avec un enfant en situation de handicap évolutif comme la mucoviscidose c’est déjà se préparer à des moments difficiles qui pourtant sont parfois lointains. Cet état de fait laisse aussi et d’abord un avenir social, scolaire et parfois professionnel qui reste à construire.

Mon temps libre est d’abord consacré à mes enfants et à ma compagne, à la nature qui me ressource, à la lecture qui me permet de m’évader et enfin au sport qui est toujours aussi utile pour santé.

Positif, optimiste et humaniste,  je souhaite pouvoir mettre l’ensemble de mes compétences professionnelles et humaines  ainsi que l’ensemble de mon réseau associatif à disposition des enfants atteint de mucoviscidose et de leurs parents.

Gilbert Pieri

Adieux

Durant 8 ans, mon rôle a été de conseiller et d'accompagner les familles d'enfants atteints de mucoviscidose, comme les adolescents, dans le cadre de la consultation pour la mucoviscidose du CHUV à Lausanne.
Comme dans tout service social, joies, peines et frustrations ont fait parti de mon quotidien.
Je quitte la consultation avec le sentiment d'avoir fait ce que je devais faire avec les moyens que l'on m'a donné.
Toute ma reconnaissance va aux familles et enfants que j'ai rencontrés. Je remercie aussi les personnes qui m'ont soutenue et aidée dans ma tâche d'assistante sociale.
Á tous, je souhaite le meilleur pour l'avenir.

Christiane Sanchez